Il y a des oeuvres comme ça qui vous marque à vie, en ce qui me concerne, Bastard!! en fait partie.


9782723478755_cg

Bastard!! de Kazushi Hagiwara (et du Studio Loud in School) est un manga d'héroique fantaisie de combats magiques.

43923830deecfbe56557053ed4c194562eouzxd



Résumé : Le grand magicien combattant Dark Schneider (ou D.S. pour ses compagnons, ou Darsh pour les très intimes, ou L'Apollon Ultime selon lui-même) est enfermé dans le corps d'un adolescent, Lucié Lenlen, car c'est LE grand méchant craint par tous. Il se réveille à chaque fois suite à un baiser de Tya Note Yoko, l'amie d'enfance de Lucié. Malgré le fait qu'il soit méchant, il fera tout pour protéger Yoko et ses proches, même s'il prétend n'agir que pour lui-même.

67591bef8ba4822eb78042b79c4a6805

Ce manga est tout simplement fabuleux, je l'ai découvert après le lycée et il a marqué toute mon entrée dans l'âge adulte. Les histoires que je crée maintenant n'auraient pas été les mêmes si je ne l'avais pas lu.

news-bastard-retour-01297015-w6a1z_super

Pour être franc, les premiers tomes ne sont que de simples histoires de guerres dans un monde héroïque fantaisie, remplis de duels magiques avec ou sans armes et où l'armée adverse veut ressusciter un démon ancestral. Ce qui fait surtout l'intérêt du début, c'est son antihéros Dark Schneider (qu'il est nul quand même son nom haha), je peux affirmer qu'on n'a jamais fait meilleur antihéros nulle part ailleurs. Il a tous les défauts possibles, égoiste, vantard, tueur, violeur, etc, etc, etc, sauf que c'est le seul être assez puissant pour sauver tout le monde à chaque fois et il est quasiment indestructible, même s'il meurt, il trouve toujours un moyen pour revenir botter des culs, couper des têtes, sauver des fesses, peloter des seins et doigter des vagins. Tous les personnages lui en veulent à un moment ou un autre pour n'importe quelle raison, mais ils finissent par s'attacher à lui à force d'être sauvés, c'est une relation assez étrange avec les autres pour un personnage principal. En fait, c'est un peu le reflet maléfique du personnage de Son Goku du manga Dragon Ball, qui lui est un être pure rassemblant aussi plein de personnages autour de lui.

wpsRO1c256f910b399b027edbab5e738daa79

Comme le manga a commencé dans les années 80, le style a largement évolué jusqu'à aujourd'hui. Avant Bastard!!, Kazushi Hagiwara a été l'assistant d'Izumi Matsumoto, le créateur de Kimagure Orange Road (Max et Compagnie, en France) et ça se voit, on pourrait croire que c'est le même auteur qui faisait Bastard!! au tome 1.

images (1)

Par contre le style d'Hagiwara aujoud'hui n'a plus rien à voir, c'est juste sublime, son style est moins en rondeur, mais beaucoup plus maitrisé et détaillé. Et surtout il (et son studio Loud in School) utilise toutes les techniques numériques actuelles, les combats magiques sont des overdoses d'effets magnifiques, avec un boulot exceptionnel sur les trames, je regrette même que ça soit sur un petit format manga en noir et blanc, je rêve vraiment d'une version grande en couleur. Le seul petit bémol que je trouve, c'est peut-être que ça ne soit parfois pas très lisible car trop détaillé, les cases pourraient respirer un peu plus.

MMBastard_v25_c3_08-09

En parlant de version différente, Hagiwara s'est mis dans la tête de refaire ses premiers tomes avec son niveau actuel et j'attends toujours que Glénat les sorte en français, vu les images magnifiques que j'ai pu voir (ils sont vraiment débiles chez Glénat, ça pourrait rebooster les ventes, je ne les comprend pas). En partie à cause de ça, le rythme de publication du manga est très diminué, avec seulement 27 tomes en 30 ans. Quand on voit que Dragon Ball a eu 42 tomes en 10 ans... Et comparé à deux autres mangas aux rythmes de parution également aproximatifs, Berserk fait même mieux avec ses presque 40 tomes en quasiment 30 ans aussi et Hunter x Hunter avec ses plus de 30 tomes en 20 ans fait office de débutant du rythme lent. Il faut que les lecteurs de ses deux séries arrêtent de se plaindre de ça, haha.

BugXCWjCUAAkKab

L'évolution de l'histoire est assez étrange et c'est en partie ce qui fait que je l'apprécie autant. Sans spoiler, au début c'est une guerre de magie assez classique, ensuite il y a une coupure de deux ans et la guerre reprend avec plein de nouveaux personnages (j'ai pas trop compris l'intérêt, c'est la partie que j'aime le moins). Ensuite l'histoire part dans une direction totalement géniale lorsqu'on apprend la véritable nature du grand démon que les adversaires veulent réveiller, et c'est là que le manga devient jouissif. De nouveaux personnages charismatiques et ultras classes apparaissent pour un tournant universel de l'histoire. C'est beau, c'est classe, c'est badass, il y a plein de thèmes intéressants abordés et Dark Schneider est au top de sa forme de connard ultime, cette partie (en cours de parution) est juste géniale.

images

Au tout début, le manga était publié dans le Weelky Shonen Jump, une revue ciblée pour les jeunes, sauf que je soupçonne Kazushi Hagiwara d'être un rebelle dans l'âme et donc d'aimer briser les codes, ça se voit rien qu'avec son héros qui se balade la moitié du temps la bite à l'air. Il rajoute de plus en plus de gore et de sexe dans l'histoire, il en rigole même à certains moments en écrivant à côté des scènes de sexe, que c'est une histoire pour jeune garçon. Mais il a l'air de ne pas vouloir écouter ses éditeurs (je suppose) vu que son manga a changé de revue de publication, vers l'Ultra Jump, plus tourné vers les adultes. Et même à un moment le manga n'était plus tout publié nulle part (ce qui me consterne...), il continuait l'aventure en indépendant, en publiant la suite dans des fanzines et a même fait des petites histoires pornographiques dans cet univers, avant de reprendre une publication normale, d'où le fait qu'à un moment l'histoire des tomes saute plusieurs années d'un coup, sans raconter l'histoire des fanzines, assez bizarre et difficile à suivre quand tu ne lis seulement que les tomes, même s'il a publié cette partie manquante dans un tome suivant, brisant la continuité... Les derniers tomes prennent des années à sortir (sans doute aussi à cause du niveau hallucinant graphiquement) et comme l'histoire n'avance pas très vite dernièrement (en gros, c'est un combat titanesque qui dure depuis plusieurs tomes), c'est assez difficile pour ce manga d'être un gros succès malgré toutes ses qualités indéniables. Et ça me rend un peu triste qu'il ne soit pas plus reconnu.

téléchargement071

Ce manga n'est pas vraiment comme les autres, il évolue avec son temps, mais son héros reste le même, quelqu'un à la marge de la société, ne voulant pas se retrouver perdu dans la masse et finissant quand même par s'attacher à ceux qui lui ont fait confiance malgré ses défauts. Au final, ce manga est comme beaucoup d'entre nous, nous restons les mêmes personnes, nous ne changeons pas, mais nous évoluons, suite à toutes les épreuves que nous traversons. Cette oeuvre a marqué une partie de ma vie et me hante toujours autant. Merci à monsieur Kazushi Hagiwara.

c75c88c6300aef6a17cd83014b594569